Pour les Femmes Entrepreneurs qui veulent un Business Epanouissant et Prospère

3 Etapes pour des Tarifs Rentables

3 Etapes pour des Tarifs Rentables

on 17/06/2015 in Argent : augmenter ses revenus | 4 comments

 

Je voudrais aujourd’hui vous partager l’une de principales raisons pour laquelle les femmes entrepreneurs (et les hommes sensibles aussi!) ont du mal à avoir le business rentable dont ils rêvent, les laissant souvent dans un grand désarroi personnel ou même financier. Et c’est un tel gâchis de voir tous ces talents inutilisés…

La voici : Ils plongent à 2 pieds joints dans l’histoire financière des autres.

Ils prennent pour « argent comptant » ce que disent leurs clients quant il s’agit d’argent. Et vous?

C’est le cas si vous acceptez « Je ne peux pas me le permettre » comme réponse et que vous n’avez aucun script pour répondre à cette objection.

C’est le cas si vous baissez vos tarifs,

Si vous travaillez gratuitement ou acceptez de troquer pour arranger un client.

Et vous plongez définitivement dans l’histoire de vos clients si vous vous sentez mal ou coupable de facturer les gens pour l’expertise que vous leur apportez…

Voici 3 ajustements à faire pour nettoyer vos croyances « dures » au sujet de l’argent de façon à ce que vous n’ayez plus besoin de plonger dans ces histoires d’argent culpabilisantes.

1. L’histoire d’Argent de votre client N’EST PAS votre problème

Cela peut sembler dur mais vous devez ici faire preuve de “hard love” et ne surtout pas rentrer dans l’histoire de votre client. C’est le plus grand service que vous pouvez lui rendre en le considérant comme suffisamment puissant pour changer sa situation. Faites preuve d’amour inconditionnel détaché. Si vous avez eu une conversation de vente puissante avec votre client, il reconnaîtra facilement que vous avez la solution à son problème et remuera ciel et terre pour travailler avec vous. Je l’ai fait. Vous l’avez fait. Et j’ai vu un nombre incalculable de personnes trouver un moyen de financer ce qu’elles désirent vraiment et dont elles ont besoin. Je me souviens ainsi m’être engagée dans un programme de coaching à 7000€ avec juste la certitude que pour rembourser cette somme il me faudrait juste quelques clients (oui quand on ne travaille plus au temps passé pas besoin d’en avoir des centaines :). Et un mois après le début du programme c’était fait! Pas parce que je suis géniale (encore que… 🙂 mais surtout parce que j’avais décidé et pris un engagement! Yes you can!

2. Eclaircissez votre propre histoire avec l’argent qui vous limite.

Et si vous vous prenez la main dans le sac en train de projeter vos propres “salades financières” sur un client, ARRETEZ immédiatement. Ne dites plus rien, reconnaissez le et revenez à la conversation normalement. Je me souviens à mes débuts d’entrepreneur avoir vendu mes prestations de coaching pour 30 euros de l’heure et même avoir accepté de l’échange… A ces conditions il était impossible d’en vivre mais je culpabilisais énormément de ne pas permettre à tout un chacun de profiter de mes prestations. Du coup j’attirais surtout des personnes qui n’étaient pas prêtes à investir dans mes services. Lorsque j’ai compris avec ma coach que l’argent était avant tout une question de priorité et de choix, j’ai arrêté aussi de dire pour moi que je n’avais pas les moyens : en fait je ne me donnais pas les moyens lorsque ce n’était pas suffisamment important pour moi et je trouvais une merveilleuse excuse en disant “je ne peux pas me le permettre parce que blablabla…”

3. Donnez vous la permission de Valoriser vos Prestations.

Il y a une foule de croyances limitantes sur l’argent, l’estime de soi et les ventes qui vous empêchent de vous faire bien rémunérer pour la contribution que vous apportez dans le monde. Faites une liste de ce qui vous empêche aujourd’hui d’augmenter vos tarifs à un montant approprié, d’oser finaliser une vente en insistant pour que les clients paient à temps, et vous respecte quant il s’agit d’argent. Commencez à démêler ces éléments un par un afin de vous autoriser à facturer et avoir plus de revenus grâce à l’activité qui vous passionne tant.

Vous galérez?

Cela me déchire le coeur de voir des personnes aussi talentueuses ne pas le reconnaître, le valoriser ou le faire savoir… Parce que je suis passée par là.

Mais j’ai une excellente nouvelle pour vous!

Si vous avez du mal à augmenter vos tarifs en toute confiance, créer des packages, fixer votre prix de façon authentique et respectueuse de vos valeurs, et REELLEMENT vendre vos programmes ou produits dans ces conditions, et que vous vous sentez toujours illégitime ou que vous avez l’impression que personne ne paiera autant ou que vous ne le valez pas vraiment, alors j’aimerais que nous en parlions. Mon programme ADN Entrepreneur vous permettra d’aller de l’avant rapidement et de faire croître votre activité aussi facilement et rapidement que possible. Vous n’avez pas besoin de rendre tout cela plus compliqué que ce ne l’est en réalité!

Si vous souhaitez postuler pour une session stratégique de découverte, rendez-vous ici. Le nombre de sessions est limité à 3 par mois.

    4 Comments

  1. Héhé je me reconnais bien là à mes débuts (il y a 2 ans) et j’en suis sortie il n’y a pas si longtemps. (je suis psychothérapeute depuis ma reconversion) Au départ je faisais des prix ou du troc. Cela m’a permis de me faire la main et de voir ce que je valais sur le terrain (car je n’étais pas sure d’être compétente). Une fois que j’ai eu plusieurs succès d’affilés et rapides, j’ai arrêté de faire des prix (tout en gardant ceux à qui j’en avais fait). Le succès continuant, je me tate à augmenter un peu mes prix. Dans la limite du raisonnable. Mais une collègue m’a dit il y a peu « tes consœurs et confrères en thérapie EMDR font payer beaucoup plus que toi!! ». Je pense que toutes ses étapes sont nécessaires pour gagner confiance en soit et être sûr de sa valeur professionnelle. Le but étant que cela ne dure pas longtemps 🙂 Aujourd’hui je me suis fixée un quota de « prix réduits » à ne pas dépasser (10% de la clientèle).

    Ingrid

    18 juin 2015

  2. Bravo Ingrid, poser ses limites est une étape essentielle pour tarifer au juste prix 🙂

    Maryline

    7 septembre 2015

  3. Bonjour je suis ecrivain. Inutile de préciser que les ventes sont aleatoires. Pour completer mes revenus je fais des ateliers d ecriture.. et mes tarifs sont certainement les plus bas du marché. Pourtant j ai des clients reguliers ( depuis plus de 5 ans),et des demandes aussi. Mais je ne sais pas me vendre ne me sens pas légitime ( pourtant 12 romans publies et 4 prix litteraires)mais ma com peche totalement et je cours apres l argent au point d etre a sec des le 5 du mois…

    de broc

    30 mars 2016

    • Nathalie, la question est êtes-vous engagée à faire changer cela? A fire les sacrifices (rendre sacré) nécessaires?

      Maryline

      6 avril 2016

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FERMER
CLOSE
X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.