Pour les Femmes Entrepreneurs qui veulent un Business Epanouissant et Prospère

4 étapes pour gérer les critiques sans perdre confiance en vous

4 étapes pour gérer les critiques sans perdre confiance en vous

on 28/01/2015 in Changer de vie et d'état d'esprit, Créer et développer sa propre entreprise | 1 comment

critiques et confiance en vousImaginez un peu : vous avez travaillé dur, vous vous êtes donnée beaucoup de mal, vous avez mis tout votre cœur dans votre marketing ou votre programme, et malgré cela juste après la parution de votre nouvelle offre, de votre téléconférence ou après ce séminaire que vous avez donné, la critique tombe, sur Twitter, Facebook ou par mail ou autre… Aïe ! C’est un moment difficile à passer. Peut-être même que sur le coup les larmes vous montent aux yeux, peut-être êtes-vous dégoutée de ces personnes qui finalement trouvent toujours quelque chose à redire et ne savent pas apprécier à sa juste valeur votre travail… C’est une réaction humaine…ne vous en blâmez pas ! La critique ne fait pas de vous une personne incompétente ou mal aimée !

Etre une femme entrepreneur signifie oser se montrer, s’exposer, « afficher ses couleurs »…Revendiquer ses talents et les offrir au monde vous expose aux acclamations du public, mais bien sûr aussi…à la critique. Il n’est pas possible d’accepter l’un sans l’autre…

Alors comment gérer les critiques et les transformer en croissance personnelle et professionnelle ? Voici mes conseils en 4 étapes

1) Prenez de la distance.

N’oubliez pas l’un des 4 accords toltèques est de ne pas prendre personnellement les critiques que l’on vous fait : ce que les autres vous disent n’est qu’une projection de leur propre personne. Nous ne voyons le monde qu’à travers le filtre déformé de qui nous sommes. En prendre conscience permet de prendre du recul et de s’immuniser contre la critique, de ne pas souffrir inutilement ; Pour vous y aider, vous pouvez physiquement lorsque vous entendez ou lisez la critique faire un pas en arrière pour vous recentrer sur vous-même et « rendre à Caesar ce qui est à Caesar ». Respirez un grand coup et laisser couler… Prenez du temps s’il faut et si vous pouvez pour laisser vos émotions retomber, on dit parfois que la nuit porte conseil 🙂

2) Acceptez que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde

Comme disait Bill Cosby, « Je ne connais pas la clé du succès, mais la meilleure façon d’échouer est de vouloir plaire à tout le monde ». Etant tous différents, nous ne pouvons pas toujours être d’accords, nous n’avons pas forcément les mêmes besoins et les mêmes attentes. Et nous ne pouvons effectivement pas plaire à tout le monde.

Ce qu’il y a de merveilleux sur cette planète, c’est que nous sommes tous différents ! Cela créée une grande richesse et une grande diversité. Si nous étions tous pareils quel ennui ce serait ! Le problème c’est que nous oublions que cette différence est une richesse et que nous avons tendance à critiquer ce qui ne correspond pas à notre façon de faire ou de penser… La réalité est pourtant que plus vous allez revendiquer ce que vous êtes vraiment plus certaines personnes vont s’éloigner de vous…et plus d’autres vont se rapprocher ! Vouloir plaire à tout le monde est éreintant et ne peut que conduire à créer du ressentiment, car vous n’y arriverez pas.

3) Analyser ce qui vous « remue »

La critique appartient à la personne qui la fait comme je l’ai dit. Mais la réaction que vous avez face à cette critique vous appartient et est aussi une source de croissance personnelle pour vous J. Cette réaction est-elle familière pour vous ? Ce qui vous blesse le plus représente une grande opportunité de guérison (c’est même certainement pour cette raison que la situation vous arrive…) et de libération pour vous transformer. Osez aborder cela avec votre coach ou la personne qui vous accompagne.

4) Remettez-vous en action

Derrière la critique qui vous a été adressée, il y a aussi une opportunité de croissance professionnelle. Le fait qu’on vous dise les choses de façon agressive, peu élégante, excessive ou même caricaturale parfois ne veut pas dire qu’elles ne sont pas fondées. Alors maintenant que l’émotionnel est géré, prenez votre courage à 2 mains et regardez objectivement la situation : quelle est l’utilité de ce retour qu’on vous a fait ? Les faits sont-ils avérés ? Si oui, quelles corrections voulez-vous y apporter ? Peut-être que votre offre a besoin d’être adaptée, peut-être que vos process ont besoin d’être modifiés pour mieux répondre aux besoins de vos clients idéaux, ou peut-être avez-vous besoin d’adapter votre niche pour travailler avec des clients qui vous conviennent mieux ? Déterminez ce que vous souhaitez changer et mettez le en œuvre si cela vous ressemble ou vous paraît essentiel pour vos clients !

Renoncer à être aimé universellement c’est éviter de perpétuels drames émotionnels. Votre croissance personnelle et professionnelle dépendent du courage que vous aurez d’utiliser la critique comme un tremplin pour devenir une version encore plus aboutie de la merveilleuse personne que vous êtes réellement ! Quoi qu’en pensent certains… 🙂

 

    1 Comment

  1. Bonjour Marilyne,
    vous lire me fait toujours du bien,
    Les formation que vous proposez m’intéresse mais je suis pas sur que ce soit par la que je doit commence.Actuellement je suis peintre décoratrice indépendante depuis 2003 cette activité ne me convient plus .
    J’ai fait plusieurs démarche et recherche en développement personnel avec espoir de développé mon activité actuel pour m’épanouir professionnellement, je tourne en rond , je n’arrive pas a exprimer clairement se que je veut faire.
    Dominique PAOLETTI

    dominique paoletti

    30 janvier 2015

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FERMER
CLOSE
X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.